Accueil > Portraits d'entrepreneurs > Entrepreneurs sociaux

Entrepreneurs sociaux

Générer des bénéfices, c’est bien, savoir le faire en valorisant le facteur humain, c’est mieux. C’est dans cette optique-là que certains entrepreneurs s’efforcent de conjuguer rentabilité financière et mise en avant des salariés. Les pistes ne manquent pas sur le sujet : recrutement dans des zones dites sensibles, insertion de travailleurs handicapés ou simplement volet humanitaire.
Ils ont fait un choix audacieux dans un contexte où l’argent prédomine et ils nous expliquent pourquoi et surtout comment. Quels obstacles ont-ils dû surmonter ? Comment intégrer un volet social à leur stratégie ? Autant de questions et de pistes que vous trouverez en lisant les témoignages qui suivent.

L’accessibilité numérique, clé de l’insertion sociale

mf-intervention-reca

L’accessibilité numérique, Mathieu Froidure, directeur associé d’Urbilog depuis presque 20 ans, en a fait son cheval de bataille. Une mission qui lui tient particulièrement à cœur, lui qui a appris, étant jeune enfant, qu’il allait perdre la vue. Urbilog est aujourd’hui l’un des leaders de la lecture du web et des logiciels pour les déficients visuels. Une offre qui repense l’accès à la technologie et propose une philosophie qui prône l’insertion sociale.

Lire la suite...
--

Les enjeux de croissance chez ETIC

Etic : réaliser un beau rêve immobilier

Aujourd’hui, Cécile Galoselva évoque les enjeux de croissance de son entreprise. Depuis sa création, la société ETIC a en effet effectué une belle progression : en six ans, 6 espaces de travail originaux et responsables ont vu le jour. Se pose alors la question de l’évolution de son modèle et de ses process pour aller encore plus loin dans l’engagement sociétal.

Lire la suite...
--

Réaliser un beau rêve immobilier pour les entreprises

cecile-galoselva-etic-credit-anthonymicallef-mention-credit-blanc

Rencontre avec Cécile Galoselva, dirigeante d’ETIC, une entreprise spécialisée dans la création et la gestion de lieux de travail abordables, responsables et mutualisés à destination des associations et des entrepreneurs sociaux. Un entretien qui ouvre des perspectives sur un modèle original et vertueux, essentiel sur un marché de l’immobilier souvent complexe pour les entreprises.

Lire la suite...
--

Eduquer à la prudence budgétaire

photo-cresus-4

Pour le dirigeant de Crésus, l’entreprise est sociale par essence. Une économie attentive aux besoins humains crée de la valeur. Grâce à sa logique entrepreneuriale vertueuse, Jean-Louis Kiehl entraîne dans son sillage banques, assurances, entreprises et bénévoles… Mais ce sont les jeunes qu’il souhaite davantage intégrer demain dans sa démarche de prévention contre le surendettement.

Lire la suite...
--

Jean-Louis Kiehl : Lutter contre le surendettement profite à tous !

photo-libre-de-droits-jean-louis-kiel

Jean-Louis Kiehl se distingue par sa détermination et sa combativité. Sa trajectoire professionnelle se confond avec l’émergence dans le débat public de l’un des maux caractéristiques de notre société de consommation : le surendettement. Il en a fait son combat, porté avec conviction dans son Alsace natale d’abord, puis dans la France entière auprès des pouvoirs publics, des banquiers mais surtout auprès des citoyens.

Lire la suite...
--

Le modèle de croissance de La Fabrique

Fabrice Poncet et Nicolas Autric

Pour Fabrice Poncet, l’entreprise est régie, certes, par des objectifs de rentabilité qui lui sont propres, mais reste également liée à l’intérêt général en s’insérant plus largement dans une société où l’emploi reste fragile et la consommation peu responsable.

Lire la suite...
--

Adrien Aumont, acteur de l’économie digitale

Adrien Aumont entrepreneur

Lors de la dernière édition du Printemps des entrepreneurs, nous avons croisé Adrien Aumont, un jeune entrepreneur au profil atypique. Il est aujourd’hui à la tête, avec ses deux associés, de la célèbre plateforme de financement participatif KissKissBankBank. Avec un concept qui redonne sa place à la notion de lien social, nous avons voulu en savoir plus sur sa vision de l’entreprise.

Lire la suite...
--

Manager et transmettre son savoir-faire selon Cédric Denoyel

CAPSUL'-3, une innovation sociale

Pour Cédric Denoyel, l’entrepreneuriat social n’est pas la rencontre de deux valeurs. Le lien entre le travail et l’humain va de soi. « La première vertu de l’entrepreneuriat c’est de faire bien travailler des gens, de leur permettre de s’émanciper. » Aujourd’hui, il est lui-même à la tête d’une jeune équipe (la moyenne d’âge est de 29 ans) de 20 personnes. Une équipe à laquelle il souhaite transmettre son savoir-faire et qu’il souhaite réunir dans un même état d’esprit.

Lire la suite...
--